« Tous les enfants sont des artistes »…  Iris Aguettant, comédienne

Si je dis que tous les hommes sont des artistes, vous allez doucement me rire au nez. C’est faux, me direz-vous, c’est même une imposture jetée à la figure de 95% des hommes qui traversent la vie sans même l’idée de beauté, extérieure ou intérieure. Assurément. Oubliez donc vite ce propos utopiste aux relent soixante-huitards et remplaçons-le par une autre affirmation : « Tous les enfants sont des artistes ». Ah ! Voilà qui sonne tout de suite plus juste…

… Alors, qu’est-ce que cela veut dire, qu’est-ce qu’il faut entendre, qu’est-ce qu’il faut reconnaître ?

Que tous les hommes, pendant la période qui précède l’âge de raison, sont effectivement artistes. Ils ne sont même que cela. Tant que la raison […] n’a pas tout à fait réussi à passer au premier plan, à enfoncer son tape-en-bouche dans l’orifice maléfique du monde extérieur et merveilleux de l’enfance, le génie créateur de l’homme reste intact.

On a pas besoin de parler d’engagement à un enfant, ni de concentration, ni de l’importance de vivre l’instant présent ; il n’est que de le regarder tirer la langue lorsqu’il dessine les rayons de son énorme soleil ou la fumée qui sort tout droit de sa maison verte. Un avion peut passer le mur de son, il ne l’entendra pas. Il est tout entier happé par son œuvre. Exactement comme un vrai peintre, un vrai sculpteur, un vrai metteur en scène…

voir la rubrique peintures