La Killa          La lune, en quechua

L’atelier de la Killa fait partie du centre « Muchacho solidario » situé dans un quartier de Quito, la capitale.  Là, les enfants, travailleurs de la rue, vendeurs de journaux ou de cigarettes, cireurs de chaussures, peuvent se reposer, déjeuner, faire leurs devoirs.

Sylvia García est à l’origine de la création de l’atelier : cette jeune femme péruvienne, à la fois peintre et poète,  a passé une dizaine d’années au cœur du pays à Riobamba avant de s’installer à Quito : avec compétence et énergie elle y a guidé et aidé des jeunes de la rue à réaliser des fresques sur les murs, puis des expositions. Pour elle la création artistique n’est pas un loisir, mais un choix de vie qui engage.

En 2001, le groupe Constellation voit le jour, il s’appellera Killa, Lune, selon le souhait des enfants. Un mot de la langue quechua, fondement de leur identité et de leur fierté.

Les enfants

Les jeunes réalisent des peintures murales en ville, dans les villages, participent à des exposition et des concours. Plusieurs jeunes artistes reçoivent des récompenses.

Les peintures

   

Coordonnées

Tel : 0987282806.

sylgarciaf@yahoo.com.